Birmanie – Condamnation de deux journalistes de l’agence Reuters (2 septembre 2018)

La France déplore la condamnation aujourd’hui à sept ans de prison des deux journalistes de l’agence de presse Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, arrêtés en décembre dernier alors qu’ils préparaient un reportage sur de graves allégations de violations des droits de l’Homme dans l’État de l’Arakan.

Cette condamnation constitue une sérieuse atteinte à la liberté de la presse et à l’État de droit en Birmanie.

La France réitère son appel à leur libération et au respect de leurs droits fondamentaux, ainsi qu’au libre accès des médias dans l’État de l’Arakan. Elle réaffirme son engagement constant en faveur de la liberté de la presse et de la liberté d’expression. Le respect de ces libertés constitue un fondement de toute société démocratique.

Déclaration de la porte-parole du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

publié le 03/09/2018

haut de la page