Bilan du Congrès météorologique mondial (Genève, 3-14 juin 2019)

Bilan du Congrès météorologique mondial (Genève, 3-14 juin 2019)

Le Congrès météorologique mondial s’est tenu à Genève du 3 au 14 juin 2019. Organisé tous les quatre ans, il réunit les 193 Etats membres de l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Un nouveau plan stratégique pour l’OMM

Un nouveau plan stratégique pour l’OMM a été approuvé. Celui-ci vise à rendre cohérentes les actions de l’OMM avec celles de l’Agenda 2030 pour le développement durable.

Les grandes priorités suivantes ont été identifiées :

  • Renforcer la prévention et réduire les pertes humaines et matérielles causées par les conditions hydrométéorologiques extrêmes,
  • Favoriser la prise de décisions qui tiennent compte des facteurs climatiques afin de renforcer la résilience et l’adaptation face aux risques,
  • Accroître la valeur socio-économique des services météorologiques, climatologiques et hydrologiques et des services environnementaux connexes.

S’agissant de la gouvernance, le Congrès a approuvé plusieurs mesures afin que l’OMM puisse mieux coordonner ses activités relatives au climat et qu’elle collabore davantage avec le secteur privé.

L’approche « Terre » au cœur du mandat de l’OMM

L’approche axée sur le « système Terre » consiste à considérer la planète comme un tout et à relier l’atmosphère, l’océan et l’hydrosphère, le milieu terrestre et la biosphère. La stratégie de l’OMM permettra d’intégrer ces différents éléments pour répondre au mieux aux défis du changement climatique.

Un candidat européen élu à la tête de l’OMM

Enfin, le Congrès a élu M. Gerhard Adrian, le candidat soutenu par l’ensemble des pays membres de l’Union européenne, à la présidence de l’OMM pour un mandat de quatre ans.

Dernière mise à jour le : 22 juillet 2019
Retour en haut