Bilan de la 71ème Assemblée mondiale de la santé

La 71ème Assemblée mondiale de la santé s’est tenue à Genève du 21 au 26 mai 2018 et a rassemblé les 194 Etats membres de l’Organisation mondiale de la santé. La Ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Agnès Buzyn, y représentait la France.

JPEG

Des résolutions et décisions ont été adoptées par les Etats membres concernant notamment :

- L’adoption du prochain Programme général de travail de l’Organisation mondiale de la santé pour 2019-2023 qui fixe les grandes priorités stratégiques de l’OMS pour les cinq prochaines années.

- Le multilinguisme et le respect de l’égalité entre les langues officielles des Nations unies. La France a coparrainé cette résolution et rappelé, dans une déclaration à titre national, son attachement au multilinguisme au sein des Nations unies.

- La mise en œuvre du plan stratégique mondial quinquennal pour améliorer la préparation et l’action de santé publique pour le respect du Règlement sanitaire international (RSI). Le Règlement sanitaire international est essentiel pour la préparation, la détection et la riposte aux principales menaces pour la santé publique et la sécurité sanitaire internationale.

- D’autres enjeux importants pour la santé mondiale tels que la lutte contre la tuberculose, la nutrition, la santé numérique, les technologies d’assistance, les maladies non transmissibles, le choléra et la poliomyélite.

La France a prononcé au nom de plusieurs Etats, une déclaration invitant l’OMS à mettre pleinement en œuvre le programme de réforme du Secrétaire général des Nations unies.

publié le 13/06/2018

haut de la page