Bilan - 35ème session du conseil des droits de l’Homme

La France salue les résultats des travaux de la 35ème session du conseil des droits de l’Homme, qui s’est tenue à Genève du 6 au 23 juin 2017. Nous y avons notamment porté la résolution permettant le renouvellement pour 3 ans du mandat du rapporteur sur l’extrême pauvreté et les droits de l’Homme.

La France salue l’adoption de résolutions sur la situation des droits de l’Homme en Syrie, en Biélorussie et en Érythrée, ainsi que sur la coopération avec l’Ukraine dans le domaine des droits de l’Homme.

Nous accueillons favorablement la déclaration du président sur la situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire.

Aux cotés de nos partenaires de l’Union européenne, nous nous sommes mobilisés pour l’adoption par consensus d’une résolution permettant l’envoi d’une équipe d’experts internationaux chargée d’enquêter sur les violations des droits de l’Homme dans les régions du Kasaï, en coopération avec la République démocratique du Congo.

Nous saluons par ailleurs l’adoption de résolutions sur les discriminations, les violences faites aux femmes et les mariages forcés ou précoces, la jeunesse et les droits de l’Homme, ainsi que le renouvellement des mandats des rapporteurs spéciaux sur les exécutions sommaires, arbitraires ou extrajudiciaires, sur la traite des êtres humains et sur l’indépendance des juges et des avocats.

publié le 26/06/2017

haut de la page