Agriculture, commerce : des modèles économiques innovants

Cette visite a permis de présenter à l’Ambassadeur Karau des modèles d’exploitations agricoles dynamiques et innovants, dans un contexte de compétition mondiale accrue.

Les exploitants agricoles ont ainsi mis en avant leurs méthodes d’investissements de marchés en croissance, tout en soulignant la nécessité de répondre à un haut niveau d’exigence normative et technique (traçabilité, numérisation, santé et bien-être animal), et ce dans le but de créer des revenus et emplois stables, intégrés au territoire.

A l’échelle de l’Union européenne, la France est la première puissance productrice de produits agricoles. En 2014 en effet, avec 73,3 milliards d’euros elle a fourni 18% de la production européenne totale, devant l’Allemagne (12%), l’Italie (12%,), ou l’Espagne (10%). La France est notamment la première productrice européenne de de céréales et de betteraves sucrières et second productrice de bovins et de volailles derrière la Pologne.

L’agriculture française se caractérise, entre autres, par un fort ancrage territorial. Ainsi, sur les 55 millions d’hectares que compte le territoire français métropolitain (550 000 kilomètres carrés), un peu plus de 28 millions d’hectares étaient occupés par des activités agricoles en 2014. En outre, la France comptait près de 490 000 exploitations agricoles lors du dernier recensement agricole de 2010, avec une surface moyenne de 52,6 ha, contre 14,1 ha pour l’Union Européenne à 27.

publié le 03/10/2017

haut de la page