Adoption à New York d’une résolution "Diplomatie et santé"

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté le 11 décembre 2013 une résolution présentée par l’Indonésie au nom du groupe « Diplomatie et santé ». Coparrainée par 76 pays, cette résolution appelle à un renforcement des partenariats pour la santé mondiale.

L’objectif de tels partenariats, conclus entre les Etats et les différentes parties prenantes concernées, est d’améliorer la santé pour tous. Il s’agit en particulier de soutenir le développement d’un système de santé durable, d’assurer l’équité et l’accès universel aux services de santé de qualité, de favoriser l’innovation pour répondre aux besoins de santé actuels et futurs, de renforcer les capacités de réglementation et de production ainsi que la recherche et le développement, et de promouvoir de la santé tout au long de la vie.

Cette nouvelle résolution réitère donc l’engagement du groupe pour la promotion de la couverture sanitaire universelle (thème de la résolution en 2012 portée par la France). La France soutient la CSU comme objectif englobant en matière de santé dans l’agenda post-2015.

Pour rappel, l’initiative « Diplomatie et Santé » a été lancée en 2006 par les Ministres des affaires étrangères français, norvégien, brésilien, indonésien, sénégalais et thaïlandais dans le but d’accroitre l’attention portée aux enjeux de santé mondiale dans le domaine de la politique étrangère.

Lien vers la résolution (en anglais)

publié le 15/02/2016

haut de la page