7ème réunion du groupe des Amis du Sahel (18/11/2014).

La Mission permanente de la France auprès de l’Office des Nations Unies à Genève a co-présidé, mardi 18 novembre, la septième réunion du groupe des amis du Sahel, en partenariat avec M. Robert Piper, coordonnateur humanitaire des Nations Unies pour la région.

JPEG

Ce groupe, lancé par la France et le Bureau de la coordination des affaires humanitaires, se réunit au niveau des experts genevois, de manière régulière, en fonction des besoins et des développements sur le terrain. Son objectif est à la fois de renforcer le partage de l’information et la coordination des différents acteurs pour une plus grande efficacité et une meilleure anticipation.

Après avoir remercié la France pour son implication dans la région du Sahel, M. Piper a exhorté les représentants des pays donateurs présents à la réunion à ne pas relâcher leur attention alors que l’insécurité alimentaire s’aggrave dans certains pays, tels que le Nigéria, le Cameroun, le Tchad, ou encore le Niger.

Il a également alerté les Etats sur la propagation rapide du virus Ebola, notamment au Mali. De son côté, le Représentant permanent, M. Nicolas Niemtchinow, a rappelé l’engagement de la France dans la lutte contre l’épidémie Ebola, particulièrement en Guinée Equatoriale.

Tous les acteurs présents se sont mis d’accord sur la nécessité d’intensifier la coordination entre acteurs humanitaires et du développement, sur le terrain, afin de renforcer les capacités de résilience des pays et éviter ainsi les crises chroniques, qui touchent environ 75% des personnes en situation d’insécurité alimentaire.

- M. Piper a conclu sur une note d’espoir en soulignant la plus grande implication de certains gouvernements et organisations régionales dans la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire.

publié le 27/11/2014

haut de la page