6e année de conflit en Syrie - Déclaration de Jean-Marc Ayrault (15/03/2016)

Alors que le conflit syrien entre dans sa sixième année, la France, par la voix de son Ministre des affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, renouvelle son appel à une solution politique à cette crise terrible, qui a provoqué la mort de 270 000 personnes, la disparition d’un nombre équivalent de personnes, le déplacement de la moitié de la population syrienne et des destructions majeures.

JPEG

La France apporte tout son soutien à la reprise des négociations inter-syriennes sous l’égide des Nations unies.

Elle appuie les efforts de l’envoyé spécial des Nations unies Staffan de Mistura et salue le sens des responsabilités dont fait preuve le haut comité de l’opposition en y participant de bonne foi. Le régime syrien doit faire de même.

L’objectif de ces négociations est clair : elles doivent conduire à une transition politique conforme au communiqué de Genève et à la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies.

Pour favoriser ces négociations, la France appelle au respect intégral de la trêve, alors que le régime continue de viser l’opposition modérée. Il est également essentiel de permettre un accès humanitaire complet aux populations qui en ont besoin, dans le respect des résolutions du conseil de sécurité et du droit international humanitaire et alors que le régime syrien continue d’y faire entrave.

La France exprime l’espoir que l’annonce d’un retrait des troupes russes contribue à une solution durable au conflit syrien.


Syria – Country enters its sixth year of conflict

As the Syrian conflict enters its sixth year, France renews its call for a political solution to this terrible crisis that has led to the death of 270,000 people, the disappearance of an equivalent number of people, the displacement of half of the Syrian population and major destruction.

France lends its full support to the efforts to resume the inter-Syrian negotiations under the auspices of the United Nations.

It supports the efforts of UN Special Envoy Staffan de Mistura and commends the spirit of responsibility demonstrated by the opposition’s High Committee by participating in these efforts in good faith. The Syrian regime must do the same.

The goal of these negotiations is clear : they must lead to a political transition in accordance with the Geneva Communiqué and UNSCR 2254.

In order to facilitate these negotiations, France calls for full compliance with the truce, while the regime continues to target the moderate opposition. It is also essential to ensure full humanitarian access to the populations in need, in accordance with the Security Council resolutions and international humanitarian law, while the Syrian regime is continuing to obstruct access.

France hopes that the announced withdrawal of Russian troops will help achieve a lasting solution to the Syrian conflict.

publié le 24/03/2016

haut de la page