40 maires venus de toute l’Europe pour la Journée des villes (9 avril 2019)

40 maires venus de toute l'Europe pour la Journée des villes (9 avril (...)

Pour sa 68e session, la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe (CEE) a choisi pour thème « les villes intelligentes et durables : moteurs du développement durables ».

La Commission a été précédée d’une « Journée des villes » au Palais des Nations, un événement inédit permettant aux maires et gestionnaires urbains d’échanger sur leurs pratiques et stratégies de planification durable.

La population mondiale vit de plus en plus dans les villes, qui sont en première ligne pour répondre aux défis du développement durable

Le Directeur général de l’ONU à Genève, Michael Moller, a rappelé que les villes étaient les moteurs de l’innovation pour la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable et ont beaucoup à apporter au multilatéralisme.

Face à l’augmentation de la population mondiale (environ 10 milliards de personnes en 2050 dont 70% vivront en ville) et le phénomène d’urbanisation, il devient nécessaire de réinventer le mode de vie urbain de manière plus durable et plus respectueuse de l’environnement et de la qualité de vie des citadins.

Le continent européen est particulièrement concerné car il est le plus urbanisé du monde (75% de la population vit en zone urbaine dans la région) et ce depuis longtemps.

Les villes se trouvent ainsi en première ligne pour répondre aux défis tels que la pénurie du logement, la pollution, l’adaptation au réchauffement climatique et la sécurité routière. Et ainsi réinventer les villes et les modes de vie urbain selon le mot d’ordre "Meilleures villes, meilleure vie".

Une journée d’échanges pour les 40 maires européens, dont le maire de la ville française d’Annemasse

Cette journée s’est déroulée autour de deux tables rondes et d’une exposition sur les outils favorisant les pratiques durables. Ce fut l’occasion pour les maires de partager leurs stratégies pour remplir les objectifs de développement durable et par la suite de prendre des mesures concrète pour améliorer leurs villes.

La CEE a accueilli Christian Dupessay, le maire d’Annemasse (France), qui a présenté sa stratégie en termes de logements abordables. Maire d’une ville frontalière à fortes inégalités de revenus, son défi est de garantir la cohésion sociale entre les habitants. Il a ainsi déclaré : « Il faut un projet de ville global et intégré, mais l’objectif doit être de permettre à chacun de trouver sa place dans la ville et d’y vivre. »

Dernière mise à jour le : 22 juillet 2019
Retour en haut