2ème Conférence mondiale sur la santé et le climat (07-08/07/2016)

L’Organisation mondiale de la Santé et le Gouvernement français ont le plaisir d’annoncer la tenue de la 2ème Conférence mondiale sur la santé et le climat, les 7 et 8 juillet 2016.

JPEG

« Créer des sociétés plus saines grâce à la mise en œuvre de l’Accord de Paris »

L’Accord de Paris, adopté le 12 décembre 2015, marque le début d’une nouvelle ère dans la riposte mondiale aux changements climatiques.

Le monde est désormais doté d’un accord global sur le climat qui aura des répercussions majeures sur les politiques de santé publique à mesure que les pays passent à l’action. Comme indiqué dans l’Accord, le « droit à la santé » occupera une place centrale dans les mesures engagées.

Non seulement l’Accord fixe des buts ambitieux pour atténuer les émissions de gaz à effet de serre afin de maintenir le réchauffement climatique nettement en dessous de 2°C, mais il appelle aussi les pays à renforcer l’adaptation. Cela suppose notamment de mettre en œuvre des plans pour protéger la santé humaine des plus graves conséquences des changements climatiques, comme la pollution de l’air, les vagues de chaleur, les inondations et les sécheresses et la dégradation des ressources en eau et de la sécurité alimentaire. L’Accord engage les pays à financer des mesures pour un avenir propre et résilient dans les pays les plus vulnérables. Grâce au suivi et à la révision des contributions nationales tous les cinq ans, le monde connaîtra des améliorations du point de vue non seulement de l’environnement, mais aussi de la santé, y compris une réduction du nombre de décès dus chaque année à la pollution de l’air, qui est de sept millions aujourd’hui.

Pour saisir cette occasion historique, l’Organisation mondiale de la Santé et le Gouvernement français, qui assure la présidence de la conférence des Parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, accueilleront conjointement la Deuxième Conférence mondiale sur la santé et le climat « Créer des sociétés plus saines grâce à la mise en œuvre de l’Accord de Paris ».

André Vallini, secrétaire d’État chargé du développement et de la Francophonie, ouvrira le 7 juillet cette conférence. Il interviendra en présence notamment de Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, de Hakima El-Haite, ministre marocaine déléguée à l’environnement et de la Reine d’Espagne.

Cette conférence se tiendra au Ministère des affaires étrangères et du développement international et elle réunira plus de 300 participants, décideurs politiques, experts scientifiques de haut niveau, professionnels de santé et représentants de la société civile.

Ils feront le point sur les conséquences dramatiques du changement climatique sur la santé humaine, qui sont autant de défis que la communauté internationale doit relever dans un esprit de solidarité. La pollution de l’air, responsable de près de 7 millions de décès par an d’après l’OMS, les vagues de chaleur, les inondations, les sécheresses, la dégradation des ressources en eau, la prolifération des maladies infectieuses et de leurs vecteurs affectent durement les populations, notamment les plus vulnérables.

Après le travail mené sur ces sujets lors de la conférence de Paris sur le climat, les conclusions de ces deux journées de travail seront transmises à la présidence marocaine de la COP22 qui s’ouvrira à Marrakech en novembre.

Inscriptions : La participation à la conférence est sur invitation uniquement. Si vous souhaitez y assister, veuillez faire connaître votre intérêt en envoyant un message à l’adresse maierom@who.int

Voyage et hébergement : L’inscription est gratuite, mais les organisateurs ne sont pas en mesure de couvrir les frais de voyage et d’hébergement.
Des recommandations relatives au voyage et à l’hébergement sont disponibles sur le site web de l’OMS


Liens utiles :

- Paris 2015 - site de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques
- Site de la Convention-cadre des Nations Unies pour le changement climatique
- Effet de serre et changement climatique, sur le site du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
- Fonds français pour l’environnement mondial
- Agence française pour le Développement

Textes de référence :

- Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique (PDF, 68,7 Ko)
- Protocole de Kyoto (PDF, 50,2 Ko)
- Plan d’action de Bali (PDF, 1,5 Mo)
- Accord de Copenhague (PDF, 1,7 Mo)

publié le 08/07/2016

haut de la page