27ème session de l’EPU – Recommandations de la France au Maroc

27ème session du Groupe de travail de l’Examen périodique universel

Recommandations au Maroc

Intervention de la France

Genève, le mardi 2 mai 2017

La version prononcée fait foi.

Merci, Monsieur le Président.

La France remercie la délégation du Maroc pour sa présentation.
Les initiatives législatives et constitutionnelles prises par le Maroc depuis 2011 dans le sens d’un meilleur respect des droits de l’Homme, sont à saluer, de même que les avancées en matière de régularisation des migrants depuis 2014.
Malgré les progrès permis par la réforme du code de la famille et la nouvelle constitution, des inégalités de droit persistent entre hommes et femmes.

La France est attentive à la situation des journalistes, des défenseurs des droits de l’Homme et au respect de la liberté d’expression.

La France souhaiterait formuler les recommandations suivantes au Maroc :

  • abolir la peine de mort ;
  • prendre toutes les mesures nécessaires afin de renforcer la lutte contre les violences domestiques et les violences sexuelles envers les femmes ;
  • garantir pleinement la liberté d’expression et d’association et prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir l’exercice des missions des défenseurs des droits de l’Homme ;
  • mettre fin aux discriminations (notamment légales) dont font l’objet les personnes LGBTI.

Je vous remercie./.

publié le 03/05/2017

haut de la page