12 décembre 2014 – Journée de la couverture sanitaire universelle (CSU).

Un milliard de personnes dans le monde n’a jamais consulté de médecin ou reçu de soins de qualité. C’est pourquoi la France appelle, dans le futur agenda post 2015, à un engagement de la communauté internationale pour la couverture sanitaire universelle (CSU).

JPEG

La CSU implique l’accès de tous à des services de santé de qualité et aux médicaments essentiels, sans discrimination et sans risque d’appauvrissement.

Une résolution, adoptée à l’unanimité à l’Assemblée générale des Nations Unies le 12 décembre 2012 (A/RES/67/81 - lien ), a souligné que la santé est un élément essentiel du développement international et a invité instamment les gouvernements à accélérer la transition vers l’accès universel à des services de santé de qualité et abordables.

Cet objectif englobant prend tout son sens dans le cadre des futurs objectifs de développement durable de l’agenda post-2015, tout en intégrant de nouvelles problématiques et la CSU reconnaît donc le rôle de la santé dans la réalisation des objectifs de développement internationaux.

La CSU a également été très largement mentionnée lors de la réunion de haut-niveau de début décembre consacrée à la reconstruction des systèmes de santé après Ebola.

Accorder une large place à la couverture sanitaire universelle dans l’agenda post 2015 constitue ainsi une contribution essentielle à l’objectif d’éradication de la pauvreté.

Retrouvez :
- la fiche « Repères » du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International sur la Couverture Sanitaire Universelle : lien
- la fiche de l’OMS lien

publié le 12/12/2014

haut de la page