105e CIT - Intervention de Myriam El Khomri (07-06-2016)

La Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social est intervenue lors de la 105ème Conférence Internationale du Travail, à Genève.

Dans un contexte de mondialisation qui nous expose à des défis nouveaux, la Ministre a salué la réflexion initiée par l’OIT sur l’avenir du travail. Face aux changements qui sont à l’œuvre, les défis ne doivent pas remettre en cause l’ambition de créer une prospérité partagée, garantissant des conditions de travail décentes pour tous.

Retrouvez le texte complet de son intervention.

PDF - 52.3 ko
Discours de la Ministre à la 105e CIT
PDF - 52.3 ko (PDF - 52.3 ko)

En marge de cette intervention, la Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a également rencontré Guy Ryder, le Directeur général de l’OIT. Elle a souligné l’attachement profond de la France aux normes internationales du Travail, telles qu’édictées par cette organisation dont la composition est tripartite, mettant sur un pied d’égalité les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs.

Elle a enfin déposé, au nom de la France, l’instrument de ratification du Protocole de 2014 relatif à la convention sur le travail forcé, faisant de notre pays le sixième à ratifier cet instrument. Cette ratification intervient un an après la visite à la Conférence internationale du Travail du Président François Hollande. Le chef de l’État avait en notamment pris part à la campagne de l’OIT "50 for Freedom", visant à inciter les États à ratifier le Protocole pour mieux lutter contre le travail forcé et l’esclavage moderne. Par cette ratification, la France démontre qu’elle souhaite être un acteur de premier plan dans l’éradication du travail forcé, notamment dans ses formes les plus modernes qui concerne plus de 20 millions de personnes dans le monde.

publié le 08/06/2016

haut de la page