La promotion des droits humains et l’action humanitaire de la France

La promotion des droits humains

Face à un contexte international préoccupant, la France soutient une politique ambitieuse pour les droits humains.

Les violations graves se multiplient dans les zones de conflit, avec pour cibles privilégiées les femmes et les personnes appartenant aux minorités ethniques, religieuses et sexuelles. L’espace accordé aux libertés et à la société civile se rétrécit de façon considérable dans de nombreux pays. Dans l’enceinte même des Nations unies, certains États en viennent à questionner la primauté et l’universalité des droits humains.

Le combat pour le respect de ces droits fait partie des principes fondateurs de la République française et se situe au cœur de sa politique étrangère. La priorité pour la France est d’abord de recréer un espace de droit pour protéger les droits humains.

Nous devons aussi renforcer la place des droits humains dans l’ensemble des domaines d’action des Nations unies. Le Haut-Commissariat et les mécanismes du Conseil des droits de l’Homme, que la France soutient depuis leur création, sont également essentiels pour la promotion et la mise en œuvre de cet acquis. C’est la raison pour laquelle la France sera candidate à un siège au Conseil des droits de l’Homme pour 2021-2023.

L’action humanitaire de la France

L’action humanitaire vise à préserver la vie et la dignité des populations de pays touchés par des crises de toute nature, en répondant à leurs besoins fondamentaux : accès à l’eau et à l’assainissement, à la nourriture, aux soins de santé, construction d’abris.

L’action humanitaire est un pilier de notre politique étrangère, qui traduit notre solidarité à l’égard des populations touchées par les crises et contribue à la stabilité internationale.

Face à la multiplication des crises, à leur allongement et leur caractère plus complexe, les besoins en aide humanitaire n’ont cessé de s’accroître dans le monde. Afin de se donner les moyens d’y répondre, la France souhaite marquer une nouvelle étape dans son engagement en faveur de l’action humanitaire en se dotant d’une nouvelle stratégie pour les quatre prochaines années et en triplant sa contribution financière annuelle d’ici 2022.

La solidarité au cœur de l’action extérieure de la France

A travers sa stratégie humanitaire 2018-2022, la France traduit, par 15 décisions concrètes, sa volonté de rendre l’action humanitaire plus efficace. En augmentant notablement les moyens (triplement des contributions de 2017 pour atteindre les 500 millions d’euros par an d’ici 2022), elle œuvre davantage à la solidarité et la stabilité internationale.

Sur le même sujet

Autonomisation économique et éducation des femmes et des filles

La France a organisé un évènement parallèle en marge du Conseil des droits de l’Homme sur l’autonomisation économique et l’éducation des femmes et des filles. L’Ambassadeur François Rivasseau a rappelé l’engagement constant de la (...)

Décès d’Asma Jahangir

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition d’Asma Jahangir, rapporteuse spéciale des Nations unies pour les droits de l’Homme en Iran et ancienne rapporteuse spéciale pour la liberté de la religion et (...)

Retour en haut